Une victoire pour la protection des dauphins Maui

Une victoire importante dans la lutte pour sauver de l’extinction les dauphins Maui Néo-Zélandais a été obtenue grâce à des sanctions gouvernementales. Une pêche beaucoup plus stricte et des protections environnementales plus poussée sont mises en place pour ces dauphins d’Hector en danger critique d’extinction.

dauphins-Maui-01
© Crédit Photo : WDC

Cette décision intervient après une longue campagne de la WDC et donne aux dauphins Maui et Hector une réelle chance de survie. Il reste moins de 60 dauphins Maui et d’Hector, ce qui correspond à moins de 25% de leur ancien nombre. Le WDC félicite le gouvernement néo-zélandais pour sa décision de mettre en place une pêche plus stricte et des protections environnementales pour ces dauphins menacés.

Les dauphins Maui et d’Hector sont les plus petits dauphins du monde. Ils ne vivent qu’en Nouvelle-Zélande, et la capture accidentelle dans les filets de pêche les a menés à l’extinction, tuant 110 à 150 d’entre eux (probablement plus) chaque année. Leur nombre a commencé à chuter dans les années 1970, alors que l’utilisation de filets en nylon et en plastique s’est rapidement répandue en Nouvelle-Zélande.

C’est une grande victoire pour les dauphins et pour la réputation de la Nouvelle-Zélande en tant que nation verte. WDC fait campagne pour les dauphins de Māui et Hector depuis plus de vingt ans et, bien que cette décision n’aille pas aussi loin que nous l’espérions, c’est un grand pas en avant. Ce sursis à la onzième heure donne au dauphin Māui une chance de se battre au bord de l’extinction.

Plus de 60 000 sympathisants du WDC ont demandé ces protections et nous sommes ravis que le gouvernement de coalition de Jacinda Ardern ait écouté. Nous sommes particulièrement heureux de voir la protection de la mer autour du sommet de l’île du Sud, une décision étayée par des données collectées par des membres du public à l’aide de l’application d’observation des dauphins de WDC. Il s’agit d’un énorme vote de confiance dans la valeur de la science citoyenne.

a déclaré Mike Bossley de la WDC

Bien que le WDC se réjouisse de la bonne nouvelle, il reste des risques importants pour ces dauphins de Nouvelle-Zélande. La WDC continuera de travailler dur pour amener le gouvernement à prendre les mesures urgentes nécessaires pour protéger les dauphins dans toute l’étendue de leur aire de répartition et à pousser pour une extension des protections pour les dauphins Maui plus loin des côtes de l’île du Nord.


Source de l’article: WDC