Une tortue tuée par un chasseur sous-marin

Ce mercredi, le Réseau Tortues Marines Guadeloupe a été alerté par un riverain du Moule de la présence d’une tortue échouée, fléchée par un fusil de pêche.

© Crédit Photo : IGREC Mer

La tortue a été transportée par le personnel du Centre de Soins jusqu’au cabinet du vétérinaire référent à Sainte-Rose.

Bilan : la flèche traversait les poumons et les voies digestives et un hameçon était également présent dans la trachée de l’animal.

Malgré les soins apportés, cette tortue verte de 14 kg n’a pu être sauvée. 

Une fois de plus, on ne peut que constater que malgré les campagnes d’information, le braconnage reste une réalité en Guadeloupe. 
Rappelons que les auteurs de tels actes encourant des peines de 150 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement (Art. L 415-3 du Code de l’Environnement).

Note Sea and Human: Nous devons vous rappeler que les tortues sont plus que menacés. D’après l’IUCN, presque 37% des espèces de tortues sont en danger dont presque 20% en danger critique. Perdre ne serait-ce qu’une tortue est un désastre. Entre les causes naturelles, les causes dû à l’activité humaine et au braconnage, les tortues ont du soucis à se faire.


Source de l’article: IGREC