Saisie record d’ailerons de requin à Hong Kong

Les agents des douanes ont déclaré ce mercredi qu’ils avaient effectué une saisie record de 26 tonnes d’ailerons de requin séchés d’une valeur de 8,6 millions de dollars HK (1,03 million d’€uros). Cette découverte a pu être effectuée à cause d’un étiquetage suspect en espagnol.

Ailerons-Requin-Saisie-HK01
© Crédit Photo : rtHK

Cette livraison, provenant d’Equateur, est arrivée à la douane de Kwai Chung via deux cargaisons différentes. Le commandant des douanes, Danny Cheung, a déclaré que même si les radiographies ne montraient rien de suspect dans les containers, les bordereaux d’envoi ont soulevés des interrogations. La mention “pescado seco” (poisson séché) a été considérée plus que douteuse.

Il est inhabituel de décrire certaines marchandises importées dans une langue étrangère autre que l’anglais“, a déclaré le commandant Cheung, ajoutant que les officiers étaient conscients du fait que de nombreuses espèces menacées vivaient dans les eaux proches de l’Équateur.

Ailerons-Requin-Saisie-HK04
© Crédit Photo : A. CORNISH & V. KNEEFEL / WWF HK

Des membres du personnel du département de l’agriculture, des pêches et de la conservation ont été appelé pour inspecter la cargaison. Ils ont déclaré que les nageoires de requin provenaient de deux espèces considérées comme vulnérables à l’extinction – le requin renard et le requin soyeux – et qu’environ 38 000 requins auraient été tués pour fournir autant de nageoires.

Le commandant Cheung a ajouté que les officiers pensent que les ailerons de requin étaient destinés aux marchés aux poissons locaux et également à la réexportation vers des pays d’Asie du Sud-Est.

Un homme de 57 ans en lien avec ce trafic a été arrêté. Le suspect a été arrêté mercredi dernier à Sai Ying Pun, et les autorités ont déclaré que d’autres arrestations pourraient être effectuées.

Le commandant Cheung a noté que la peine maximale pour quiconque contrevient à l’ordonnance sur la protection des espèces animales et végétales menacées d’extinction est une amende de 10 millions de dollars HK (1,2 million d’€uros) et 10 ans de prison.

En excluant la dernière saisie, le commandant Cheung a déclaré que les douanes avaient déjà déjoué neuf affaires de contrebande d’ailerons de requin au cours des quatre premiers mois, impliquant 41 tonnes de marchandises d’une valeur totale de 5,2 millions de dollars HK (620 000 €uros).


Source de l’article: rtHK