Encore un Grind aux îles Féroé en début de semaine

Nouveau massacre de baleines aux îles Féroé, où 80 à 100 globicéphales ont été tués par les habitants de Sandavagur, petit village de l’île de Vagar, sur la côte ouest de l’archipel danois des Îles Féroé.

© Crédit Photo : — source Il Messaggero

Parmi les Pilot Whales tués, également appelés globicéphales, plusieurs bébés et des femelles enceintes. La nouvelle a été annoncée par le bulletin en danois jn.fo, qui publiait l’image que nous proposons, et par Sea Shepherd, le mouvement écologiste qui, depuis des années, tente de lutter contre le massacre “traditionnel”.

Celle consommée aujourd’hui est le deuxième grind, telle que définie par les habitants de l’archipel des Féroé, la saison. Le premier de 2019 avait été organisé quelques heures après le début de la nouvelle année. C’était à la fin de l’après-midi du 1er janvier dernier que plus de 70 cétacés de la même espèce impliquée aujourd’hui avaient été tués.

La technique de chasse est toujours la même. Une fois que la famille a été aperçu de la terre, les bateaux qui entourent les animaux partent en les poussant vers la côte. Des dizaines de personnes les attendent ici, souvent dans tout le village, y compris des enfants qui, armés de longs couteaux et de crochets, lancent ce qui a été décrit comme un véritable massacre. Dans ces moments dramatiques, au milieu des bruits de baleine terrifiés et de l’écume couleur de du sang, les adultes apprennent à leurs enfants à tuer.

Un coup bien dirigé à la base du cou servira à immobiliser la baleine. A partir de maintenant, tout est en progrès et signifiera, pour ce jour-là, la fin d’un massacre aussi traditionnel qu’inutile. Un massacre qui, malgré les protestations du monde environnementaliste international, il continue à se perpétuer d’année en année.


Source de l’article: Il Messaggero