Une grande victoire pour les baleines!

Malgré la corruption des nations et les tactiques insidieuses, la proposition du Japon de modifier un moratoire vieux de 31 ans, sur la chasse commerciale des baleines, a échoué par 41 voix contre 27 et 2 abstentions.

La proposition avec un titre trompeur: « The Way Forward » était en fait une tentative de remonter à la période antérieure à 1987, date à laquelle l’abattage commercial des baleines était légal.  Après la déclaration de bienvenue d’hier, cette défaite de la proposition japonaise a fait de la 67ème réunion de la Commission Baleinière Internationale, un événement historique extraordinaire pour les baleines du monde.  La déclaration de Florianopolis indique que l’objectif de la CBI est la conservation des baleines et que la mise à mort commerciale des baleines ne doit plus faire l’objet de discussions.

Le Japon menace maintenant de quitter la CBI, mais ils menacent de partir presque tous les ans sans avoir obtenu ce qu’ils veulent.

Voici les précisions du vote…

D’abord, les votes POUR la proposition japonaise.

Nations de chasse à la baleine:

  • Japon
  • Norvège
  • Islande

Nations non-chasse à la baleine sans intérêt direct dans la chasse à la baleine mais redevables au Japon:

  • Antigua
  • Bénin
  • Cambodge
  • Côte d’Ivoire
  • Grenade
  • Guinée-Bissau
  • Kenya
  • Kiribati
  • Laos
  • Libéria
  • Iles Marshall
  • Mauritanie
  • Mongolie
  • Maroc
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Sainte Lucie
  • Saint Vincent
  • Sao Tomé
  • Les îles Salomon
  • Suriname
  • Tanzanie
  • Tuvalu

Maintenant, les votes CONTRE la proposition

Nations de chasse à la baleine

  • Danemark
  • États Unis

Nations non baleinières

  • Argentine
  • Australie
  • Autriche
  • Belgique
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Chypre
  • République Tchèque
  • République Dominicaine
  • Équateur
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Allemagne
  • Inde
  • Irlande
  • Israël
  • Italie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Mexique
  • Pays-Bas
  • Nouvelle-Zélande
  • Panama
  • Pérou
  • Pologne
  • Portugal
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Afrique du Sud
  • Espagne
  • Suède
  • Suisse
  • Royaume-Uni
  • Uruguay

Abstentions

  • Corée
  • Russie

La CBI se réunira à nouveau en 2020, mais Joji Morashita ne sera plus président de la CBI.  Une autre victoire pour les Baleines, compte tenu en particulier du fait qu’hier la «Déclaration de Florianopolis» a été approuvée et qu’elle consiste à modifier l’objectif de la CBI en matière de conservation des baleines et non plus à des fins de gestion des stocks. Voyant que la chasse à la baleine n’appartient pas au XXIe siècle.

Auparavant, le Japon, la Norvège, l’Islande et les îles Féroé (Danemark) n’avaient respecté aucune règle ou réglementation émanant de cet organisme ou de tout autre organisme de réglementation.  Durant leur discours après la défaite de leur proposition, le Japon a menacé de quitter la CBI.

En effet, une victoire de voir les résolutions aller de l’avant, mais la question demeure, sera-t-elle respectée par ces nations baleinières?  Malgré la décision de Florianopolis et malgré la défaite de la proposition japonaise, le Japon continue de tuer des baleines dans l’océan Austral et le Pacifique Nord ET l’Islande, la Norvège et le Danemark continuent de tuer des baleines et, dans le cas de l’Islande, l’Atlantique Nord.

Dans l’ensemble, la 67ème réunion de la Commission baleinière internationale a été un succès pour les baleines.


Source de l’article: Sea Shepherd

%d blogueurs aiment cette page :