Les coraux bientôt sauvés grâce à une nouvelle étude

Les scientifiques ont trouvé un moyen de rendre les coraux résistants à l’impact des eaux de plus en plus chaudes qui conduit actuellement à la destruction de la moitié de la Grande Barrière de Corail.

Coraux-sauvés-nouvelle-etude01
© Crédit Photo : SkyNews

Les chercheurs ont concentré leurs efforts sur les microalgues qui vivent dans les tissus des coraux, appelées zooxanthèlles, et qui sont expulsées lorsque la température de la mer augmente en raison du changement climatique, rendant le corail complètement blanc. Ce phénomène est connu sous le nom de blanchiment des coraux.

L’équipe a retiré les microalgues, a fait pousser de nouvelles souches et les a exposées à des températures plus chaudes d’environ 31° pendant quatre ans. Ils ont découvert que les 10 souches exposées à une plus fort chaleur ont montré une tolérance accrue à la température élevée, et croient que leurs résultats pourraient aider à restaurer les récifs coralliens, qui sont tués par les vagues de chaleur marines.

Les scientifiques ont ensuite injecté des larves de corail avec une souche chacune et les ont exposées à une chaleur de 31° pendant une semaine et ont découvert que trois des 10 souches protégeaient le corail du blanchissement.

Alors que les preuves suggèrent que les coraux s’adaptent progressivement à un monde plus chaud, les scientifiques affirment que l’espèce a du mal à suivre le rythme du changement climatique. La plus grande barrière de corail du monde, la Grande Barrière de Corail, a perdu environ la moitié de son corail à cause du blanchiment lors des vagues de chaleur estivales en 2016 et 2017.

L’auteur principal de cette étude, le Dr Patrick Buerger, du CSIRO, (agence scientifique nationale australienne) a déclaré:

Les récifs coralliens sont en déclin dans le monde entier. Le changement climatique a réduit la couverture corallienne et les coraux survivants sont soumis à une pression croissante à mesure que la température de l’eau augmente et que la fréquence et la gravité des épisodes de blanchissement des coraux augmentent.

Notre nouvelle approche renforce la résistance à la chaleur du corail en manipulant ses zooxanthèlles, qui est un facteur clé de la tolérance à la chaleur du corail.

Coraux-sauvés-nouvelle-etude04
© Crédit Photo : SkyNews

Le professeur Madeleine van Oppen, de l’Université de Melbourne et de l’Institut australien des sciences de la mer (AIMS), a ajouté:

Nous avons constaté que les microalgues tolérantes à la chaleur sont meilleures lors de la photosynthèse et améliorent la réponse thermique de l’animal corallien.

Ces découvertes passionnantes montrent que les zooxanthèlles et le corail sont en communication directe entre eux.

Les chercheurs envisagent maintenant de tester les souches sur un plus large éventail d’espèces de coraux.


Source de l’article: SkyNews