Nager avec des dauphins captifs, c’est dangereux!

Note de Sea And Human : Les Dauphins sont des animaux sauvages. Les rendre captifs pour le plaisir est une aberration. Une fillette en a fait les frais à Cancun en se faisant agresser par deux d’entre eux. Les parcs sont à mettre en cause, non les dauphins!

© Crédit Photo : — Source: Dauphin Libre

Une fillette de dix ans a été agressée par deux dauphins captifs dans un enclos marin du Dolphin Discovery de Cancun au Mexique lors d’une séance de «nage avec les dauphins »

Comment s’en étonner ? Ces malheureux cétacés capturés à Cuba sont soumis à des horaires de travail éreintants, shows, séance touche-touche, séance photo échoué sur le bord, nage obligée avec des touristes graisseux d’huile solaire, puis spectacles à nouveau, sans fin, sans repos, dans une ambiance sonore à vous décrocher les oreilles, de l’aube jusqu’à la nuit. Jusqu’à la mort.

Rien de plus normal que ces esclaves se rebellent ! S’il y a bien des « vacances d’horreur », comme le titre zvec emphase la presse britannique, ce sont celles des dauphins parqués dans des cageots étroits derrière des filets et face à la mer, gentils animateurs contraints de faire vivre ces rêves tarifés pour des crétins sans cervelle, esclave pitoyable d’une monde d’argent devenu fou.

Curieusement, les articles ne pipent mot de cet aspect des choses. A aucun moment, la pratique de la nage avec les dauphins n’est remise en cause. Ce devait être des vacances de rêve pour une famille d’Anglais besogneuse à joindre les deux bouts et voilà que deux stupides dauphins les gâchent !

Lexi Yeo, dix ans, a été molestée par deux dauphins lorsque se trouvait dans un enclos marin dédié aux séances de « swim with dolphins » à Cancun. Sa mère horrifiée a raconté comment elle avait vu une paire de grands dauphins essayer d’entraîner sous l’eau sa fille hurlante. Celle-ci a subi des morsures, des blessures par perforation, des coupures profondes et des ecchymoses aux jambes et aux pieds lors de l’affreuse attaque.

Les dauphins l’ont frappée, mordue et pincée tout en refusant obtempérer aux ordres et aux coups de sifflet de leurs dresseurs paniqués qui leur intimaient l’ordre de cesser leur attaque. Lexi n’a été sauvée qu’en s’accrochant à sa bouée de sauvetage avant qu’un dresseur ne la retire de l’eau.

© Crédit Photo : — Source: Dauphin Libre

Les responsables de ce Dolphin Encounter prétendument «éthique» vendu sur catalogue au Dolphin Discovery de Cancun, ont affirmé que les mauvaises conditions de la mer avaient provoqué un état de «détresse» chez les des dauphins, lesquels ont confinés dans des enclos marins et non en bassin.
Ils ont également accusé un dauphin voyou qui «n’aurait pas dû être dans l’enclos» d’avoir excité les autres animaux.

L’attaque a en tous cas mis fin aux vacances de la famille Yeo de 7 000 £ à Cancun, au Mexique, le mois dernier. Maman Laura, une infirmière maternelle de Barkingside, dans l’est de Londres, a déclaré:

C’était terrifiant. Je pensais qu’elle allait mourir.

Mais je n’ai même pas eu de carte, de fleurs ou d’ours en peluche pour Lexi de la part TUI. Ils s’en sont lavé les mains.

Plus inquiétant encore, les dauphins nagent toujours avec les touristes et TUI continue de travailler avec la société.

Les attaques de dauphins sur les humains sont extrêmement rares, avec un seul cas enregistré de dauphin à gros nez tuant un humain, et quelque peu légendaire. L’agence TUI a assuré qu’elle enquêtait d’ores et déjà sur cette affaire et qu’elle contacterait immédiatement la famille dès qu’il y aurait du nouveau.

L’agence TUI serait bien inspirée de ne plus fournir à ses clients de lieux de vacances peuplés d’esclaves à nageoires ! Car ces centres de nage avec les dauphins, qui pullulent au Mexique et dans les Caraïbes, ne sont qu’une parodie monstrueuse de ce que devrait une vraie rencontre avec de vrais dauphins, en un temps et un lieu choisis par eux.

Les gens qui rêvent de rencontrer des dauphins dans ces enclos marins, qui se ramassent tous les égouts de l’île,  ne retrouveront en face que des esclaves soumis, malades, et oui, potentiellement très dangereux, car doués de conscience, de mémoire et parfois de colère.

La captivité rend tous les dauphins fous à bref ou à long terme mais seuls quelqu’uns d’entre eux deviennent des fous furieux… Aussi, ces accidents ne sont-ils pas rares. Mais le plus souvent, un accord est conclu avec les victimes pour qu’elle se taisent et l’incident n’est pas rapportée. Ce qui s’est passé à Cancun n’est en fait que la pointe d’un énorme iceberg de souffrance et de rage


Source de l’article : Dauphin Libre