Libération des cétacés en Russie: mais dans quelles conditions?

La libération tant attendu de certains cétacés de la prison de baleine de Russie laisse un goût amer aux défenseurs des animaux. En effet, la liberté a été faite sans aucunes réhabilitations.

© Crédit Photo : Save Dolphins / Дельфины и киты / Dolphin Project

Après des mois de captivité, des conditions de détention inhumaines, et 7 jours de transport dans de petits conteneurs, les cétacés transférés vers la mer d’Okhotsk ont été rejetés en mer près du cap Perovsky dans le golfe de Sakhaline, près de l’endroit où ils avaient été capturés il y a presque un an.
Une « libération » sans réhabilitation, sans que les animaux aient pu s’habituer à ce nouvel environnement, et sans examen médical préalable.

Le niveau de négligence de cette opération dépasse l‘entendement. Ce processus honteux s’est produit sous les yeux du monde entier.

Pour la coalition Free Russian Whales, à ce stade, on ne peut qu’espérer un miracle.

L’entreprise Vniro, entreprise qui a capturé les orques et qui a mené cette opération de « libération », enfreint toutes les règles , que ce soit pour le transport et ou pour normes de réhabilitation et de libération des cétacés.

Il n’y a aucune donnée fiable sur le nombre de cétacés concernés par cette « libération ». Seule une vidéo confirme que les 8 cétacés ont survécu au transport, tout s’est déroulé sous le sceau du secret.


Source de l’article : Page Facebook C’est Assez!