Encore un décès de dauphin dans un parc aquatique

Voilà encore une mauvaise nouvelle: un nouveau décès de dauphin en captivité peu de temps après sa naissance dans un parc à thème français.

deces-de-dauphin01
© Crédit Photo : Dolphinaria-Free Europe

Le jeune dauphin mâle est né le 8 juin dans le parc Planète Sauvage, situé en Loire-Atlantique. Le parc annonce des malformations cardiaques ou des dysfonctionnements comme cause de décès.

Il est le deuxième delphineau à mourir au parc depuis 2016, date à laquelle Aicko, un autre dauphin mâle, est décédé. Aucune cause de décès n’avait été donnée à cette occasion et le corps du dauphin aurait été transporté rapidement pour être ne pas être autopsié.

Le 28 mai, un grand dauphin mâle connu sous le nom de Teide a été retrouvé flottant dans son aquarium en Italie. Teide est né en 1997 à Aqualand à Tenerife avant d’être déplacé en 1999 à Gardaland, puis finalement à l’Aquarium de Gênes en 2012. La cause du décès de Teide n’est pas encore connue à ce stade.

deces-de-dauphin02
© Crédit Photo : C. DURAND

Les dauphins ont l’habitude de nager plusieurs kilomètres chaque jour; un aquarium est comme une cellule de prison pour eux. Le taux de mortalité des grands dauphins et bélugas est plus élevé en captivité qu’à l’état sauvage et, pour les orques, 2,5 fois plus élevé qu’à l’état sauvage.

Le WDC aide à établir le premier sanctuaire de bélugas au monde en Islande avec le SEA LIFE Trust et travaille également en partenariat avec d’autres projets de sanctuaires. On espère que ces initiatives contribueront à encourager la réhabilitation de baleines et de dauphins en captivité dans des environnements naturels à travers le monde et contribueront un jour à mettre fin aux spectacles de divertissement sur les baleines et les dauphins.


Source de l’article: WDC