Sea Shepherd a été la cible de coups de feu au Mexique

Note de Sea And Human : Sea Shepherd, qui défend les Vaquitas au Mexique, a rété la cible de coups de feu. Les braconniers qui pêchent illégalement dans le refuge des Vaquitas se montrent de plus en plus agressif.

© Crédit Photo : Sea Shepherd

San Felipe, BCN, Mexique – 9 février 2020 – Lors d’une surveillance de routine dans le haut du golfe de Californie, le navire Sea Shepherd, le M / V Sharpie, a rencontré un groupe de quatre skiffs (pangas) de pêche dans le refuge des Vaquitas le matin du 8 février.

Vers 10 h 05, les skiffs (connus localement sous le nom de pangas) se sont approchés du Sharpie et ont commencé à chasser le navire à toute vitesse, faisant une embardée devant et autour du navire. Le capitaine du Sharpie a effectué des procédures “anti-piraterie”, y compris l’utilisation de canons à eau et d’autres techniques contre un probable embarquement. Des fonctionnaires mexicains de la Procuraduría Federal de Protección al Ambiente (PROFEPA), de la police fédérale et de la marine mexicaine étaient à bord du Sharpie au moment de l’incident.

© Crédit Vidéo : Sea Shepherd

La poursuite a duré plusieurs minutes et vers 10 h 13, plusieurs coups de feu ont été entendus. Les caméras de surveillance à bord du Sharpie ont capturé des preuves de l’attaque. Au moins deux coups de feu, tirés des skiffs impliqués dans la poursuite, ont atterri dans l’eau près du navire Sea Shepherd, qui n’a pas été touché pendant l’incident et aucune blessure n’est survenue.

La confrontation a eu lieu dans une section du refuge Vaquita connue comme la «zone critique» – une zone prioritaire pour les écologistes et le gouvernement mexicain, et la région dans laquelle plusieurs vaquitas ont récemment été aperçues. C’est la même zone dans laquelle Sea Shepherd a découvert un vaquita mort piégé dans un filet maillant en mars dernier.

Cela montre à quel point les braconniers sont agressifs ici. Cela nous prouve qu’ils sont armés et que nous devons prendre au sérieux tous les panga que nous rencontrons, car nous ne savons pas de quoi ils sont capables.

explique Jacqueline Le Duc, capitaine du navire Sea Shepherd, le M / V Sharpie

Le refuge des Vaquitas est une zone protégée par le gouvernement fédéral et reconnue par l’UNESCO dans laquelle la pêche au filet maillant est interdite.

Les filets maillants sont la principale menace pour le Vaquita, une espèce endémique dont le nombre a chuté à seulement 6-19 individus. Les braconniers ont mis les filets dans le but d’attraper Totoaba, une espèce protégée dont les vessies natatoires se vendent à un prix élevé sur le marché noir chinois.

Ce n’est pas la première fois que des braconniers recourent à la violence dans la région. En janvier 2019, le navire Sea Shepherd, le M / V Farley Mowat, a été attaqué par une foule de plus de 50 skiffs, qui ont lancé des pierres et des cocktails molotov sur le navire, brisant ses fenêtres et mettant le feu à sa coque. Plus tôt ce même mois, des braconniers ont tendu une embuscade et sont montés illégalement à bord du Farley Mowat.

Sea Shepherd travaille avec les autorités mexicaines de la région depuis six ans, en supprimant les filets illégaux qui menacent la survie du Vaquita. À ce jour, Sea Shepherd a récupéré plus de 1 000 engins de pêche illégaux dans le haut du golfe de Californie, sauvant directement la vie de plus de 3 900 animaux.


Source de l’article : Sea Shepherd