Dans le Nord de la France, les bébés phoques arrivent !

On va comment par un tout petit quiz. Savez-vous comment on appelle le bébé du phoque ? On les appelle : les blanchons !

Hé bien, si vous avez envie d’admirer des blanchons, nul besoin de faire des heures d’avions (et en plus, ça pollue). Non non, il vous suffit de vous rendre du côté… de la Baie de Somme !

Car en France, vit une importante colonie de veaux marins et autres phoques gris. Et en plus, pour cette dernière espèce de mammifère marin, les mois de Novembre et Décembre correspondent à la période de reproduction !

Chez les phoques gris, les femelles allaitent leur rejeton pendant environ trois semaines avant… de les abandonner ! Ils doivent apprendre à la dure à se débrouiller tout seuls. Si cette période d’apprentissage en solitaire est difficile pour le blanchon, elle est néanmoins nécessaire.

Après une bonne partie de pêche dans les eaux claires de la Manche, il n’est pas rare de voir de jeunes phoques se prélasser sur les plages de France, en se couchant sur le côté.

Or chaque année, des promeneurs bien intentionnés signalent aux associations des petits phoques qui semblent abandonnés.

Pas du tout, donc ! Pas de panique. C’est un comportement tout à fait normal, qui ne doit pas alarmer. En revanche, il ne faut surtout pas déranger les blanchons.

Si vous vous approchez de trop près, vous allez affoler le petit animal qui va repartir fissa vers la mer… et vous lui aurez fait perdre sans le vouloir beaucoup d’énergie et de calories, cruciales pour sa survie pendant la période hivernale.

Cependant, si vous observez un bébé phoque en réelle difficulté ou blessé, prenez-le en photo de loin et téléphonez immédiatement à l’organisme PELAGIS, qui s’occupe en France des échouages de mammifères marins. Vous pouvez les joindre à ce numéro : 05 46 44 99 10.


Source de l’article: Réseau Cétacés